ACTUS

 

 

LES TASSES - Hugues L.

04/10/2019 à 21:31 modifié le 30/10/2019 à 22:37

Extrait de l'entretien avec HUGUES L. Né à Paris en 1948.

Extraits d'entretiens réalisés par Marc Martin. Leur intégralité est retranscrite dans l'ouvrage "LES TASSES" :
Dans le placard de la belle Histoire, les tasses font tache. La tasse, dans l’argot du siècle dernier, c’était la vespasienne.
Érigées dans l’espace public à l’heure de l’hygiénisme, les vespasiennes devaient répondre aux besoins naturels de la
population masculine. En privé, les tasses ont répondu à un besoin social. Des hommes en quête d’identité y ont posé
les premières pierres du vivre ensemble.

"MARC MARTIN, LES TASSES" - 2/7 - Témoignage de Hugues L.

 

LES TASSES - Gerard Koskovich

04/10/2019 à 21:28 modifié le 30/10/2019 à 22:37

Extrait de l'entretien avec GERARD KOSKOVICH, écrivain et historien. Co-fondateur et conservateur du musée d’Histoire LGBTQI de San Francisco.

Extraits d'entretiens réalisés par Marc Martin. Leur intégralité est retranscrite dans l'ouvrage "LES TASSES" :
Dans le placard de la belle Histoire, les tasses font tache. La tasse, dans l’argot du siècle dernier, c’était la vespasienne.
Érigées dans l’espace public à l’heure de l’hygiénisme, les vespasiennes devaient répondre aux besoins naturels de la
population masculine. En privé, les tasses ont répondu à un besoin social. Des hommes en quête d’identité y ont posé
les premières pierres du vivre ensemble.

MARC MARTIN, LES TASSES - 3/7 - Témoignage de Gerard Koskovich.
 

 

LES TASSES - Jean-Pierre Espérandieu

04/10/2019 à 21:13 modifié le 30/10/2019 à 22:35

Extrait de l'entretien avec JEAN-PIERRE ESPERANDIEU, né à Paris en 1948.


Extraits d'entretiens réalisés par Marc Martin. Leur intégralité est retranscrite dans l'ouvrage "LES TASSES" :
Dans le placard de la belle Histoire, les tasses font tache. La tasse, dans l’argot du siècle dernier, c’était la vespasienne.
Érigées dans l’espace public à l’heure de l’hygiénisme, les vespasiennes devaient répondre aux besoins naturels de la
population masculine. En privé, les tasses ont répondu à un besoin social. Des hommes en quête d’identité y ont posé
les premières pierres du vivre ensemble.

MARC MARTIN, LES TASSES - 1/7 - Témoignage de Jean-Pierre Espérandieu.